Les artistes du festival 2017

solistes

Claudia MARCHI, mezzo-soprano
C'est avec Luciano Pavarotti comme partenaire dans la «Messa da Requiem» qu'elle aborde le répertoire verdien, ainsi elle débute successivement dans 'Aida', «la Forza del Destino», «Nabucco», «Il Trovatore», «Falstaff» ou encore «Rigoletto», elle devient l'une des mezzo-sopranos majeures du répertoire verdien lorsqu'elle aborde Ulrica du «Ballo in Maschera», dont la presse unanime écrit : Claudia Marchi donne vie à une inquiétante Ulrica avec des graves «abyssaux»!. Elle chante parallèlement «Adriana Lecouvreur», et naturellement le rôle de mezzo-soprano par excellence : « Carmen »,dont la presse écrit : « la magnifique. Claudia Marchi est une Carmen sensuelle et intense, elle se déplace sur scène avec une désinvolture et un tempérament magnifique, elle est une bohémienne vocalement impressionnante au timbre chaud, elle possède un vrai charisme, et une sensualité envoûtante»

solistes

Mihaela DINU, soprano
Premier prix de chant à l'académie de musique de Bucarest en 1996 elle fait partie de la promotion 1998 du CNIPAL.
Elle débute à l'Opéra de Bucarest dans Gilda (Rigoletto) et fait ses débuts à l'opéra de Marseille dans Don Carlo. Elle y interprète aussi " Zerline" dans Don Giovanni, mis en scène par Richard Martin et retransmis par la RAI. Elle chante au San Carlo de Naples à côté de J. Van Dam et L. Nucci dans Don Carlo. Elle est engagée en octobre 2009 pour une série de représentations de "Rigoletto" a Saragos, Bilbao, Burgos. Les grands rôles se succèdent sur les scènes européennes : Lucia di Lamermoor, Madama Butterfly, Carmen, Rosine du Barbier de Séville... Elle est également Mireille à l'occasion du centenaire de "Mirèio" en 2010 et a fait une série de concerts en hommage à Maria Callas. Elle est aussi professeur de chant au conservatoire de Salon de Provence.

solistes

Catherine BOURGEOIS, mezzo-soprano
Mezzo-soprano belgo-italienne, elle commence sa formation vocale avec la soprano Evelyne Bohen et très vite fait ses débuts à la scène dans la partie soliste du Stabat Mater d'Antonin Dvoràk à Easthbourne en Angleterre, sous la baguette d'E; Baltuch.En 2008, elle est lauréate du Concours International Léopold Bellan à Paris.
Elle a récemment chanté le rôle de Taven dans Mireille de Gounod, le Stabat Mater de Rossini, le Prince Orlovsky dans la Chauve-Souris de Strauss, l'Opinion Publique dans Orphée aux enfers d'Offenbach et a assuré une tournée de récitals en 2013 pour le bicentenaire de la naissance de Verdi dans le sud de la France, notamment au Grand Conservatoire d'Avignon.Elle est Carmen pour les arènes de Béziers en Août 2014 ainsi que pour la Feria de Nîmes enSeptembre 2014. Elle a participé à la soirée de gala du festival 2015 à Salon.

solistes

Lea BECHET, soprano.
Elle entre au Conservatoire de Salon de Provence dans la Classe de Mihaela Dinu. Très rapidement elle révèle un potentiel incroyable, elle devient en deux ans d'étude une artiste lyrique à part entière.
En 2012, elle participe au concert des "Jeunes Talents", puis encore en 2013, remportant un vif succès, elle fait également cette même année ses débuts dans la Traviata (Flora) au Festival de Salon. En 2014, toujours à Salon, elle est le Berger dans Tosca.En 2015 elle participe à la soirée de Gala du 10e anniversaire de Mezza-Voce, accompagné par l'Orchestra Sinfonica "Cantieri d'Arte", ainsi qu'au Concert de Noël donné au Théâtre Armand.

solistes

Frederic CORNILLE, baryton.
C'est avec Alain FONDARY qu'il développe sa technique vocale et approfondit son répertoire : Figaro, Faust (Valentin), Almaviva (les Noces de Figaro), Don Giovanni etc... Il obtient le 2ème Prix du Concours international de Canari présidé par Gabriel BACQUIER. En 2008 et 2009, il chante "l'Occasione fa il Ladro" de Rossini au Festival de Caunes Minervois ainsi qu'au festival "Off" d'Aix-en-Provence ; puis Gregorio de Roméo et Juliette de Gounod à l'Opéra de St Etienne.En 2010, il prend le rôle d'Henri Ashton dans la version française de LUCIE DE LAMMERMOOR dans le cadre du Festival Opéras et Châteaux. Il chante d'autres rôles : Figaro, Don Giovanni, Marcello dans La Bohème, Zuniga dans Carmen, le Docteur Malatesta dans Don Pasquale de G.Donizetti. Frédéric CORNILLE se produit régulièrement dans le cadre de récitals, concerts événements. Il fait ses débuts à l’Opéra de Nice en mars 2016.

solistes

Clorindo MANZATO, baryton.
Clorindo Manzato commence l’étude du chant en 1993, il est diplômé du Conservatoire de Adria-Rovigo, il étudie également l’esthétique de l’interprétation. Son répertoire s’étend des airs antiques du XVIIe siècle à l’opéra contemporain, sans oublier les “lieder” allemand et la mélodie français. Il est autant à l’aise dans le répertoire bel cantiste (Bellini, Donizetti, Rossini) que dans le répertoire romantique verdien, puccinien ou français (Gounod, Massenet). Il interprète de nombreux rôles principaux de baryton du grand répertoire, .il a aussi mis en scène “Il barbiere di Siviglia”, “La Bohème” de Puccini et “Rigoletto” il fut durant cette période assistant au “Gran Teatro La Fenice” de Venise. En 2007 il est sur la scène du Théâtre de Charenton dans la région parisienne, à l’occasion du 30e anniversaire de la disparition de Maria Callas .

solistes

Valter BORIN, tenor
Valter Borin est un musicien reconnu pour son extraordinaire parcours éclectique: il est diplômé de composition et d’un prix de piano au Conservatoire de Milan, alors qu’il prend parallèlement des cours privés pour devenir chef d’orchestre et chanteur lyrique; les deux catégories dans lesquelles il fait aujourd’hui brillamment carrière. Depuis une vingtaine d’années, sa carrière de ténor l’a mené sur les plus grandes scènes lyriques interprétant les rôles principaux des opéras de Puccini. Mais son cheval de bataille reste le rôle de Don José dans la Carmen de Bizet. Les plus prestigieuses maisons d’opéra dans le monde entier l’ont invîté: ainsi il s’est produit sur les plus grandes scènes de Milan, Paris, Bologne, Palerme, Gènes, Berlin, Tokyo, Saint Petersbourg. Il a également décidé de reprendre en parallèle, la baguette de chef d’orchestre, tant dans le répertoire symphonique que dans le lyrique.

solistes

Stefano GIAROLI,chef d'orchestre.
Il obtient un diplôme de piano mais étudie aussi la composition et la direction d'orchestre au conservatoire de Bologne et de Parme. Il fonde le Coro Jubileum qui réunit quatre choeurs de la région de Reggio Emilia. Avec cette formation il aborde le répertoire baroque. C'est en 2001 qu'il fait ses débuts en tant que chef lyrique avec la Traviata à Bâle. Puis il dirige "les Noces de Figaro", "l'Italienne à Alger", "l'Elixir d'amour" "la Bohème", "Tosca"...Il fonde l'Orchestra sinfonica dei Cantieri d'Arte. Avec cet orchestre, il est notre fidèle partenaire depuis le début de notre festival.

solistes

Choeur de l'Opéra de Parme.
L'opéra de Parme fut construit en 1821 par la volonté de la duchesse Marie-Louise d'Autriche. Son public est reconnu comme très compétent, exigeant et passionné. Son nom est étroitement lié à ceux de G. Verdi et à celui du chef d'orchestre A. Toscanini né à Parme. Son choeur est actuellement considéré comme l'un des plus grands choeurs du monde et il interprète Verdi sur toutes les grandes scènes. Il est placé sous la direction d'Emiliano Esposito, également directeur du choeur du théâtre Verdi de Busseto.

Renseignements : mezzavocesalon@hotmail.fr
Contact presse : Valérie Léonard: 06 22 66 82 45
valerie@consonance-communication.com